Une minute avec Alexander Calder / One minute with Alexander Calder

Chers Amis, Nous poursuivons aujourd’hui notre série avec Alexander Calder, artiste né aux Etats-Unis en 1898. Il vient à Paris en 1926 et fait parti du groupe Abstraction-Création pour la promotion de l’art non-figuratif avec notamment Delaunay, Arp, Hélion… Sa…

Une minute avec Alexander Calder / One minute with Alexander Calder

Source

0
(0)

Chers Amis,

Nous poursuivons aujourd’hui notre série avec Alexander Calder, artiste né aux Etats-Unis en 1898.

Il vient à Paris en 1926 et fait parti du groupe Abstraction-Création pour la promotion de l’art non-figuratif avec notamment Delaunay, Arp, Hélion…

Sa rencontre avec Mondrian en 1930, sera capitale : fasciné par l’abstraction, il y ajoute le mouvement à ses oeuvres et construit dès 1931 des sculptures animées, que Marcel Duchamp baptisera « mobiles ».

Il est ainsi le premier à mettre le mouvement dans la sculpture et à se détacher de la tradition académique, bien avant l’expressionnisme abstrait américain.

Pendant l’été 1953, date de notre gouache, Calder s’installe en famille, à coté d’Aix en Provence.
Il va développer une véritable passion pour les gouaches.

Œuvres d’art à part entière, ces gouaches s’inscrivent dans la continuité de son travail de sculpteur, dont elles partagent le langage minimaliste et joyeusement coloré.

Calder atteint ici une nouvelle modernité avec joie de vivre, fraicheur, simplicité et grande liberté.

Avec l’utilisation de couleurs primaires, certains thèmes reviennent régulièrement : le cosmos avec le soleil, la lune et les étoiles.

Le soleil, que vous retrouvez dans notre gouache est à rapprocher du mobile « Happy family » que l’artiste réalisera en 1955.

C’est un language nouveau, plus immédiat et plus direct, en rupture avec la tradition européenne, emprunte de la modernité américaine.

Une oeuvre à découvrir sur les cimaises de la galerie.

�Alexander CALDER (1892-1976)
« Composition »
1953
Gouache et encre sur papier
73 x 106,5 cm
Signée et datée en bas à droite

Prix sur demande. Nous contacter :
contact@presidence.fr
+33 1 42 65 49 60
www.presidence.fr

—————————–

Dear Friends,

We continue today our series with Alexander Calder, an artist born in the United States in 1898. He came to Paris in 1926 and was part of the Abstraction-Création group that promoted non-figurative art with Delaunay, Arp and Hélion among others.

His meeting with Mondrian in 1930 was capital. He was fascinated by abstraction, he added this movement to his work and built animated sculptures from 1931, which Marcel Duchamp baptized ‘mobiles’.

He was thus the first to place movement in sculpture and to detach himself from the academic tradition, long before American abstract expressionism.

During the summer of 1953 – the date of our painting – Calder moved close to Aix-en-Provence with his family. He developed a real passion for gouaches.

These gouaches, works of art in their own right, are part of the continuity of his work as a sculptor, and they share his minimalist and joyfully colorful language.

Calder succeeded in reaching a new modernity incorporating joie de vivre, freshness, simplicity and great freedom.

Certain themes recur regularly using primary colours: the cosmos with the sun, moon and stars.

The sun, which you will find in our gouache, is similar to the ‘Happy Family’ mobile created by the artist in 1955.

It was a new language, more immediate and more direct, breaking with European tradition and borrowed from American modernity.

You can discover this work on the walls of our gallery.

�Alexander CALDER (1892-1976)
« Composition »
1953
« Composition», 1953
Gouache and ink on paper
73 x 106,5 cm
Signed and dated lower right

Price upon request. Contact us:
contact@presidence.fr
+33 1 42 65 49 60
www.presidence.fr

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *