Le temps qu’il faudra

En 2007, à Nantes, des citoyens sont passés de l’indignation à l’action : acheter des appartements à plusieurs pour loger et réinsérer des personnes sans-abri, durablement. Un pari fou qui a donné naissance à l’association « Toit à moi ».…

Le temps qu'il faudra

Source

0
(0)

En 2007, à Nantes, des citoyens sont passés de l’indignation à l’action : acheter des appartements à plusieurs pour loger et réinsérer des personnes sans-abri, durablement. Un pari fou qui a donné naissance à l’association « Toit à moi ». Nathalie, Michel et Serge, sans-abris depuis des mois ou quelques années, ont eu la chance de croiser la route de l’association. Devenus locataires de ces appartements, ils bénéficient surtout d’un accompagnement personnalisé au quotidien pour retrouver une place digne dans la société, le temps qu’il faudra, pour rebondir.
Au fil des mois, Nathalie, Michel et Serge cheminent. Les salariés, mais aussi des bénévoles ou des chefs d’entreprise participent à cette utopie et se démènent pour recréer avec eux cette commune humanité qu’on ne trouve plus dans nos vies et nos villes modernes.
A Toit à moi, on expérimente ensemble, et chacun mesure l’équilibre fragile et salutaire de cette action qui s’est depuis développée dans d’autres villes de France.

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *