Alain Fleischer, une pensée en mouvement, un film de Patrick Sandrin (2020) MOV

UNE PENSEE EN MOUVEMENT : Texte de Patrick Sandrin : L’aventure générale est le titre générique de l’exposition au CENTQUATRE des œuvres appartenant à diverses disciplines, produites par Alain Fleischer, pendant quelques cinquante ans de création. ‘’Une pensée en mouvement…

Alain Fleischer, une pensée en mouvement, un film de Patrick Sandrin (2020) MOV

Source

0
(0)

UNE PENSEE EN MOUVEMENT :

Texte de Patrick Sandrin :

L’aventure générale est le titre générique de l’exposition au CENTQUATRE des œuvres appartenant à diverses disciplines, produites par Alain Fleischer, pendant quelques cinquante ans de création. ‘’Une pensée en mouvement ‘’ est le titre d’une série de films brefs qui tente de cerner l’attitude de l’artiste, les enjeux de son œuvre, le champ de ses réflexions, son regard critique, ses méthodes de travail.

C’est une façon de pénétrer dans un monde où sont déclinés de façon discontinue, telles les pièces d’un puzzle, les aspects d’une pensée dont apparaissent la cohérence et la continuité au fil de ce qui finit par dessiner un portrait. L’œuvre pluridisciplinaire, monumentale, est en constante recherche, au mépris des codes académiques et des modes éphémères du marché de l’art contemporain.
J’ai tenté, à partir d’une somme de textes écrits par Alain Fleischer, édités par les Editions Galaade, d’organiser par sujets une matière qui propose quelques clefs sur l’œuvre, sur l’artiste et sur l’homme.

Cette série d’entretiens filmés interroge l’ensemble du travail : films, photographies, installations, littérature, et bien sûr le Fresnoy-Studio national, le centre d’enseignement, de recherche et de production artistiques et audiovisuels, conçu par Alain Fleischer et dirigé par lui depuis l’ouverture en 1997.

Ces films courts (entre 2 et 17 minutes), révèlent une pensée en mouvement, mêlée de quelques fragments d’un discours amoureux…

Et pour paraphraser l’auteur, l’être et le paraître finissent par se confondre dans une trace déposée par le temps, où l’instant s’est dissout.

Patrick Sandrin

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *